Un consultant diplomatique soupçonne un baron du pouvoir

jeudi 16 octobre 2008 par Y.DOUMBIA

Seth Guédé Koko, consultant diplomatique et membre du réseau des investisseurs a animé hier une conférence de presse à la Riviera pour relever les menaces qui pèsent sur sa vie depuis son retour en Côte d’Ivoire. Selon lui, depuis 10 mois qu’il réside chez lui, il est constamment filé par des personnes qu’il soupçonne de vouloir attenter à sa vie. « Je reçois des menaces par des coups de fil anonymes », a-t-il indiqué. Et la personne qui lui cause tous ces soucis, révèle-t-il, n’est autre que le ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement, Antoine Bohoun Bouabré. Il soutient mordicus ses accusations parce que, selon lui, les messages qui lui viennent du palais présidentiel, tiennent Bohoun Bouabré pour responsable des difficultés qu’il a actuellement. « Dans la création du dialogue direct, je constitue une pièce maîtresse, un maillon important et Bohoun Bouabré le sait ; pour cela, il m’a fait venir en Côte d’Ivoire depuis janvier 2008. Cela fait donc 10 mois que je suis là et que Bohoun Bouabré manœuvre pour me diaboliser auprès du président de la République pour des intérêts personnels », soutient-il. En clair, il accuse son ami d’hier de lui faire de l’ombre aujourd’hui. Pour justifier cet état de fait, il dit avoir écrit toutes les deux semaines pendant ces dix mois au chef de l’Etat, avec la preuve que ses lettres lui parviennent, sans jamais rencontrer le maître des lieux. Et celui qui est encore à la base de cette situation, poursuit-il, est Bohoun Bouabré. Il a donc interpellé le Chef de l’Etat et lui confie entre ses mains sa sécurité. « Ma sécurité est entre les mains de Laurent Gbagbo », a-t-il indiqué.

Cet article est de la rédaction du quotidien ivoirien d’information, l’INTER www.linter-ci.com

Date de parution le 16 octobre 2008 en Côte d’Ivoire.

Politique nationale/ Menace de mort : Un diplomate appelle Gbagbo au secours

jeudi 16 octobre 2008 – Par Le Temps
“Cela fait dix (10) mois que je suis rentré de France. Depuis, je ne cesse de recevoir des appels anonymes qui me menacent de mort “, a révélé M. Seth Guédé Koko, consultant diplomatique et membre du Réseau international des investisseurs. Sollicitant le secours du chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, seul capable à le mettre à l’abri de ces menaces. C’était hier mercredi, au cours d’une conférence de presse, qu’il a animée à la Riviera palmeraie. A l’issue de laquelle le conférencier a indiqué avoir changé plusieurs fois de domicile pour échapper à un éventuel assassinat. ” Jusqu’à ce jour (hier, ndlr), je suis à mon septième domicile “, a-t-il souligné. Selon le conférencier, rappelant les actes qu’il a posés pour la sortie de crise depuis juillet 2003, à travers des caravanes de la paix, l’Etat semble lui denier une quelconque reconnaissance. ” Je ne veux pas que l’on me transforme en monstre ou en ennemi pour le président Gbagbo “, a averti le diplomate qui dit être le véritable propriétaire du Dialogue direct. C’est pourquoi, à plusieurs reprises, Seth Koko a adressé des demandes d’audiences au chef de l’Etat à l’effet de dissiper toute diabolisation dont il est l’objet ; lesquelles sont restées sans suite. ” J’attire l’attention du président Laurent Gbagbo, qui est le chef de famille qu’un feu est en train de s’allumer dans sa maison. Qu’il l’éteigne le plus tôt possible. Je suis un agneau qui veut être transformé en monstre, n’empêche que je demeure toujours un patriote “, a-t-il conclu.

T.N. : Reference: LE TEMPS